Nous avons détecté que vous utilisez un navigateur obsolète. Cela vous empêchera d'accéder à certaines fonctions. Mettre votre navigateur à jour

La version 6 de la norme BRCGS sera disponible cet été.

La norme BRCGS pour l'emballage et les matériaux d'emballage est en cours de révision et sera publiée en août 2019. Nos experts vous résument ci- dessous les principaux changements que vous devriez connaître.

La sixième version de BRCGS for Packaging and Packaging Materials a été développée pour et par des professionnels de l'emballage. Avec un champ d'application qui englobe la fabrication d'emballages, l'impression et la production de matières premières pour l'industrie de l'emballage, la norme se concentre sur la sécurité des produits, avec un accent particulier sur la qualité fonctionnelle et la qualité des produits. Il s'agit de la norme mondiale la plus utilisée dans l'industrie de l'emballage, avec près de 4 500 centres certifiés.

Les audits avec cette version commenceront en février 2020, il est donc temps de commencer à préparer votre organisation. Mark Fincham, directeur technique de Lloyd's Register, décrit ci-dessous à quoi s'attendre principalement :

1. Améliorer la culture de la sécurité alimentaire

Nous prévoyons que la nouvelle version exigera que les entreprises aient un plan stratégique pour le développement et l'amélioration continue de leur culture de salubrité alimentaire. Cela devrait inclure des activités définies impliquant toutes les sections de l'organisation et un plan d'action indiquant comment les activités seront mises en œuvre, quand et comment elles feront l'objet d'un suivi. Cela permettra d'aligner la norme sur les exigences actuelles de BRCGS Food ainsi que sur celles de l'IMSAG. Nous avons constaté de nombreuses non-conformités importantes dans les audits de BRCGS Food dans ce domaine depuis son lancement ; si vous avez besoin d'aide pour vous préparer à améliorer la culture de sécurité alimentaire dans votre organisation, notre équipe peut vous aider.

2. La sécurité des produits et la gestion de la qualité

Les deux niveaux d'hygiène disparaissent et l'accent sera mis sur l'approche d'évaluation des risques pour s'assurer que les clauses sont appliquées de manière appropriée en fonction des besoins de chaque processus. Les examens peuvent comprendre des mesures correctives et préventives liées à la gestion et à l'analyse des causes profondes. En outre, elles peuvent également contenir plus de détails sur le stockage et la sauvegarde des documents électroniques, ainsi qu'une déclaration de conformité du produit, le cas échéant.

Il y aura une réorganisation de la section de l'évaluation des dangers et des risques afin d'éliminer l'évaluation des risques liés à la qualité dans une section différente pour plus d'emphase et de clarté.
L'approbation des fournisseurs nécessitera une certification équivalente ou un audit en deuxième ou première partie, bien que les fournisseurs à faible risque puissent être approuvés au moyen d'un questionnaire, à condition que les systèmes de traçabilité du fournisseur soient testés initialement et tous les trois ans par la suite.

3. La surveillance de l'environnement

Il y aura de nouvelles clauses pour se conformer aux exigences de l'IMSA.

Le projet de norme indique qu'il y aura une nouvelle section sur la gestion des matières premières, sur un nouveau contrôle environnemental impliquant une évaluation des risques de dommages causés par la perte et le déversement de matières et sur la mise en œuvre de contrôles.

Il y aura également un module volontaire supplémentaire pour traiter de l'impact environnemental d'un déversement de pastilles de plastique dans le cadre du programme Opération Balayage net (OCS).

4. Contrôle des produits et des processus

Il semble probable que le développement de produits comportera une nouvelle clause sur les procédures documentées et les contrôles pour le transfert des exigences des clients vers les systèmes des entreprises. Il y aura également de nouvelles clauses relatives à la configuration des équipements de sécurité qui ne pourront être modifiées que par du personnel formé et autorisé, en plus de l'élimination des échantillons, de la validation des méthodes d'essai et des contrôles positifs de libération.

5. Formation et compétences

Elle comprendra une nouvelle clause exigeant que l'entreprise démontre comment les changements apportés aux procédures, aux pratiques et aux méthodes de travail sont communiqués.

Comme pour toutes les normes, nous offrons une formation spécialisée sur les emballages BRCGS afin de nous assurer que votre organisation est prête aux changements avant le lancement.
Nos experts seront disponibles pour offrir des services complémentaires, tels que l'analyse des lacunes, le module d'excellence culturelle du BRCGS et tous les autres audits et évaluations liés au GFSI.

Pour plus d'informations, visitez Certification BRCGS.

Demande d'information

Appuyer sur Entrée ou cliquer sur la flèche pour lancer la recherche Appuyer sur Entrée pour lancer la recherche

Icône de recherche

Recherchez-vous...?